EuroDreams
Where small dreams bloom, every month

Le projet

Contexte

20 ans après le lancement d’EuroMillions, La FDJ et huit autres loteries nationales lancent le premier jeu de rente à l’échelle européenne.
La promesse de gain : 20 000 euros par mois pendant 30 ans !
Avec ce jeu, les loteries cherchent à cibler la population des « 25-40 ans désireuse de nouveauté », a expliqué Jean-Luc Moner-Banet, directeur général de la Loterie romande.

Insight

Il faut du temps et de l'argent pour VIVRE LA MEILLEURE VERSION DE SA VIE.

Idée

En partenariat avec Havas Genève, l’agence a créé le nom et l’identité de ce nouveau jeu europée : EuroDreams
EuroDreams, étroitement lié à EuroMillions, adopte une tonalité plus accessible, enracinée dans la réalité quotidienne. Notre objectif n'est pas de créer des millionnaires par conjecture, mais d'offrir aux individus les moyens d'être plus authentiques, de vivre pleinement leur vie comme s'ils étaient plongés dans un monde de rêve accessible.
Ce rêve se traduit par des évocations de positivité, de bonheur et de célébration, à l'image des pétales d'une fleur. Le décrochage des pétales incarne l’idée de la rente, mois après mois.
« Nous cherchons à nous adresser à un public un peu plus jeune que les joueurs de l'EuroMillions, avec la proposition de rente, mais aussi en utilisant des codes différents : un univers coloré, un peu pop », a indiqué Jean-Luc Moner, précisant que les loteries avaient été « très attentives à protéger les populations vulnérables contre la dépendance ».